Allergies – L’ambroisie fleurit et les personnes sensibles doivent se méfier

Genève (ats) – L’ambroisie élevée fleurit et ses pollens peuvent causer de violentes réactions allergiques, relève mardi aha! Centre d’Allergie Suisse. Cette plante est surtout présente à Genève, dans l’ouest du canton de Vaud et au Tessin.

Arrivée d’Amérique du Nord, l’ambroisie élevée, parfois appelée l’ambroisie à feuilles d’armoise, peut être particulièrement dangereuse pour les personnes allergiques en raison de l’agressivité de ses pollens. Onze pollens d’ambroisie par mètre cube suffisent à déclencher une réaction, contre 50 grains de pollen de graminées.

Il faut savoir qu’une seule plante d’ambroisie libère des millions de pollens, rappelle le Centre d’Allergie Suisse. La plante est combattue depuis 2006. Elle n’est pas encore éradiquée, mais bien contrôlée, note Sereina de Zordo, la responsable des services spécialisés chez aha! Centre d’Allergie Suisse dans un communiqué.

Le coléoptère de l’espoir

Un coléoptère d’Amérique du Nord, introduit par accident en Suisse, tout comme l’ambroisie, pourrait cependant rendre la plante plus inoffensive. Une étude du Centre for Agriculture and Bioscience International (CABI) de Delémont a montré comment l’ambroisie, lorsqu’elle est dévorée par l’insecte, produit 80% moins de pollens.

Le coléoptère, dénommé la chrysomèle de l’ambroisie, a été repéré en Suisse en 2014. L’insecte ne semble pas représenter une menace pour la faune et la flore indigènes. Il se nourrit en effet principalement de cette ambroisie élevée, dangereuse pour les personnes allergiques, souligne aha! Centre d’Allergie Suisse.

Les pollens d’ambroisie se manifestent surtout en août et en septembre. Ils sont particulièrement petits et légers. Leurs caractéristiques leur permettent de franchir aisément de très longues distances avec le vent. Les personnes qui y sont sensibles peuvent avoir des troubles pouvant aller jusqu’à une crise d’asthme.